V. Haute Couture, (F)utilité ?

" /> VII. Dernières tribulations de l'évolutionnisme, le " dessein intelligent ".

" />

»

29/07/2007

VI. Pourquoi interdire le dopage ?

La " Grande Boucle " se termine et, comme il fallait s'y attendre, le classement s'est joué après élimination, suite aux analyses antidopage et scandales divers. Et quand on pense que les vainqueurs épargnés par ces affaires, et donc théoriquement " clean ", ont des performances supérieures à ceux des années précédentes dont on a toutes les raisons de croire qu'ils étaient dopés...

Il semble donc manifeste que tous les exploits, tous les records et toutes les victoires dans le monde du cyclisme (comme dans beaucoup d'autres sports), furent le fait d'athlètes qui, d'une manière ou d'une autre, amélioraient leurs performances par autre chose que de l'entraînement et de l'eau claire. L'histoire n'a fait qu'améliorer les choses. Jadis on se contentait d'un coup de gnôle, de café fort, de sang de boeuf ou que sais-je encore pour tirer plus et plus longtemps de ses muscles. La science pharmaceutique, secondée par des financiers sans scrupules, a fait depuis des miracles. Alors, puisque de toute façon les records sont faux et que toute comparaison est désormais impossible avec des performances " naturelles ", pourquoi ne pas libéraliser entièrement le dopage ? Nous aurions rapidement sur les circuits et les stades de véritables monstruosités chimicogénétiques capables d'exploits époustouflants, pour tout dire surhumains !

Finalement qu'est-ce qu'on en a à foutre que des sportifs, exagérément payés en regard de leur contribution au bien-être de l'humanité, se droguent à mort pour rafler des coupes et des médailles ? Scindez le sport en deux catégories supplémentaires : les faiseurs d'exploits (sans limites ni morale, pouvant toucher des salaires faramineux) et les autres (propres, honnêtes, salaires normaux). Il y a bien d'autres divisions : amateurs / professionnels ; valides / handisport ; hommes / femmes ;... alors pourquoi pas humains / artificiels ? Je suis certain que les spectateurs apprécieront plus le spectacle des monstres artificiels, mais encore une fois qu'est-ce qu'on en a à foutre ? Il y aura une économie énorme faite sur la surveillance et les tests antidopage puisque tout leur sera permis. Naturellement, il faudra surveiller ceux qui auront choisi l'autre camp, car pour la gloriole certains sont prêts à tout, mais au moins il n'y aura plus toute cette hypocrisie.

Le 100m en moins de 4 secondes par des athlètes aux pattes de guépard ; 12 cols hors catégories en une seule étape à 60 km/h de moyenne ; des balles de tennis satellisées à coups de revers fulgurants,... Waouw ! Et des millions de spectateurs extasiés devant ces phénomènes ! Certes, ils mourront jeunes, et alors ? Des parents et des coachs pousseront encore des jeunes dans ces engrenages, alléchés par la gloire et l'argent, et alors ? Vous croyez qu'à l'heure où l'humanité se meurt de ses propres miasmes, il est encore sérieux de pratiquer un humanisme de pacotille ?

13:09 Écrit par Tonton dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Ahhhh Tonton ! Comment faites-vous pour écrire tout fort tout ce que beaucoup pensent ? Vous êtes le clavier de notre conscience, Tonton, go on !
Lena

Écrit par : Lena Grantham | 01/08/2007

qi132 Ce qu'il y a de profondément décevant dans cet article, c'est que je ne l'ai pas écrit!

Écrit par : Virgile | 13/08/2007

Les commentaires sont fermés.